Spread the love

Dans le territoire d’Uvira, en Province du Sud-Kivu en République Démocratique du Congo, l’Union des Eleveurs de Bwegera est en train de marquer une véritable révolution dans le secteur de l’élevage. Fondée en 2018, cette coopérative regroupe actuellement 65 membres, dont 38 femmes agricultrices et éleveuses. Leur objectif devenir une coopérative professionnelle axée sur la production et la commercialisation des produits d’élevages. Cette coopérative produit du lait (yaourt et caillé) et du maïs.

Cette coopérative Union d’Eleveurs de Bwegera est situé au Sud-Kivu, territoire d’Uvira, chefferie de Bafuliru, groupement de Kakamba sur la route nationale numéro 5 (RN5). Ce groupement est hétérogène avec un sol très fertile. Il regorge les Bashi, Bafulero, Babembe, Banyamulenge et le Barundi. Ici, chaque communauté a son représentant ou son chef. Malgré cela, des conflits sont récurrent dans la zone. Malgré ces cas de conflit, UEB, se veut être une coopérative qui rassemble autour d’un idéal, celui de produire, vendre, gagner de l’argent pour le développement de ses membres.

L’UEB a une vision de rassembler les éleveurs autour de leur vision commune, de leurs valeurs et principes, afin de répondre de manière satisfaisante à leurs besoins socio-économiques. Pour y parvenir, la coopérative s’engage à faciliter l’achat des intrants agricoles et à gérer toutes les opérations liées à la production, la collecte, le transport, la transformation, la conservation et la commercialisation des produits agricoles des membres.

Le projet Maendeleo Pamoja, un ouf de soulagement

Grâce au projet Maendeleo Pamoja exécuté par la GIZ et financé par la coopération allemande, huit membres de cette coopérative ont bénéficié d’une formation approfondie sur l’identité et le fonctionnement d’une coopérative, tandis que six d’entre eux ont été formés sur la bonne gouvernance.

Les membres de l’UEB ont acquis une expertise précieuse qui leur permet de rendre leur coopérative plus opérationnelle. Ils s’efforcent en mettre en pratique leurs connaissances en se regroupant en filières porteuses, en élaborant des plans d’affaires solides et en formant les membres sur l’approche coopérative et la bonne gouvernance. Ils suivent également les sept principes qui régissent les coopératives agricoles, tout en veillant à la documentation administrative et à la gestion financière efficace de leur coopérative.

UEB vers la professionnalisation

 

L’UEB se distingue également par sa volonté de mettre en œuvre des stratégies concrètes pour obtenir des résultats concrets. Ils organisent régulièrement des réunions pour favoriser les échanges et le travail collaboratif, font appel à des expertises externes pour bénéficier de conseils spécialisés et accordent une importance primordiale à l’écoute active des besoins de leurs membres. L’intégrité et l’engagement envers une cause commune sont des valeurs fondamentales pour l’UEB, qui prône l’unité, la solidarité et l’action.

Malgré les difficultés, il faut avancer

 L’UEB fait face à des défis complexes tels que le manque des machines de transformation, difficulté de conserver les extrants, le réchauffement climatique, les vols, l’insécurité et le manque de marchés stables et de partenaires. Cependant, grâce à leur détermination et au soutien de leurs partenaires, notamment EKAGRI, ils sont prêts à relever ces défis pour transformer la vie des éleveurs de Bwegera : a martelé le président de la coopérative Amisi Mbekalebe

 L’UEB est bien plus qu’une simple coopérative agricole.

Elle incarne l’esprit d’entraide, de développement et de progrès. Grâce à leur vision ambitieuse, à leur engagement et à l’appui des partenaires tels que EKAGRI, VSF, et la GIZ, l’UEB est en train de révolutionner le secteur de l’élevage dans la région.

Il sied de rappeler que l’UEB offre à ses membres des opportunités de croissance économique. Elle contribue activement à l’amélioration des conditions de vie des éleveurs. Ensemble, par les activités génératrices des revenus ils luttent contre la pauvreté et ouvrent de nouvelles perspectives pour un avenir meilleur.

D’autres produits de Union des Eleveurs de Bwegera

Etant une coopérative à vocation économique à part le lait produit et permanent par la coopérative s’ajoute le maïs cultivé dans la plaine de la Ruzizi. Cette coopérative produit par récolte 2 tonne pour un espace de  1hectare. Pour le lait, elle produit par jour 1000 à 3000 litres pendant la saison de pluie, qu’elle distribue aux membres (points focaux) pour vendre « par contre dans la saison sèche où les vaches sont en déplacement à la recherche d’herbe nous réalisons 460 litres », précise Amisi Mbekalebe.

 « En dépit des difficultés d’ordre réchauffement climatique, le vol, le manque de marché stable et des partenaires, l’insécurité ; seule la production et la commercialisation de lait caillé et de maïs nous permettent de vivre la paix, la cohésion sociale et en symbiose entre les communautés de la plaine de la Ruzizi » ajoute Amisi Mbekalebe Président de la Coopérative UEB.

Pour plus d’informations ou pour passer votre commande, contactez-le +243853962438. L’équipe de Union des Eleveurs de Bwegera se fera un plaisir de vous renseigner et de vous garantir une expérience client exceptionnelle.

 Ne manquez pas l’opportunité de passer vos commandes de lait caillé « Mashanza de Bwegera et du maïs » à la coopérative UNION DES ELEVEURS DE BWEGERA.

Par Gaspard Bizimana