Spread the love

La planète fait face à un réchauffement climatique sans précédent. Des gouvernements, les organisations internationales et nationales s’attèlent pour sauver ce que peut encore l’être. Pour y arriver, en plus des efforts des différents acteurs, les communautés devraient aussi mises en contribution. Ce qu’il faut faire pour l’instant « il faut planter les arbres ». Dans cette optique, la communauté a beaucoup à faire. Comment donc planter les arbres et vivre des revenus issus de ceux-ci ?
Il existe plusieurs façons de gagner de l’argent en plantant des arbres dans des zones dégradées.

  • Vente de crédits carbone : les entreprises et les gouvernements peuvent acheter des crédits carbone pour compenser leurs émissions de gaz à effet de serre. Les arbres séquestrent le carbone de l’atmosphère, ce qui permet de générer des crédits carbone.
  • Vente de produits forestiers : les arbres peuvent être coupés pour produire du bois, du papier, du charbon de bois, etc.
  • Tourisme : les forêts peuvent être aménagées pour le tourisme, par exemple pour la randonnée, le camping, la chasse ou la pêche.
  • Services écosystémiques : les arbres fournissent une série de services écosystémiques, tels que la protection des sols contre l’érosion, la régulation du climat, la purification de l’air et de l’eau, etc. Ces services peuvent être valorisés financièrement.

Voici quelques exemples concrets de projets qui ont permis de gagner de l’argent en plantant des arbres dans des zones dégradées :

  • En France, la société Ecotree propose aux particuliers et aux entreprises d’acheter des arbres qu’elle plante dans des forêts dégradées. Les arbres sont suivis tout au long de leur croissance, et les propriétaires reçoivent des dividendes en fonction de la croissance des arbres.
  • Au Kenya, le programme REDD+ (Reducing Emissions from Deforestation and Forest Degradation) permet aux communautés locales de gagner de l’argent en protégeant leurs forêts. Les communautés reçoivent des subventions pour éviter la déforestation et la dégradation des forêts.
  • En Inde, le programme afforestation for livelihood (AFOL) permet aux paysans de gagner de l’argent en plantant des arbres sur leurs terres. Les paysans reçoivent des subventions pour planter des arbres, et ils peuvent également vendre les produits forestiers.

Il est important de noter que la rentabilité d’un projet de plantation d’arbres dans une zone dégradée dépend de nombreux facteurs, tels que la localisation du projet, les espèces d’arbres plantées, les conditions climatiques, etc. Il est donc important de bien étudier le projet avant de s’y lancer.

Voici quelques conseils pour augmenter la rentabilité d’un projet de plantation d’arbres dans une zone dégradée :

  • Choisir des espèces d’arbres qui poussent rapidement et qui sont adaptées aux conditions climatiques de la zone.
  • Planter les arbres de manière dense pour favoriser la croissance et la résilience de la forêt.
  • Assurer un suivi et un entretien réguliers de la forêt.